Lutanda nous en dis plus sur son art et sa place au Labo Astrid !

Quelle est votre activité et comment avez-vous découvert ce métier ?

Dans cet espace, je m'accorde des retrouvailles avec la matière, les couleurs, j'y peins principalement à l'huile, mais pas que... Mon travail prend racine dans l'expérience à ce qui m'entoure et son expression finale est la tentative d’interaction.

Les reflets de lumière sur la matière, l'expression des artistes au travers de leurs pinceaux, de leurs installations, de leurs images partagées et la possibilité de laisser une trace de soi, m'ont toujours fascinée et fait vibrer.

Comment vous êtes-vous retrouvée au LABO ?

Le CRC est central dans la vie culturelle namuroise, c’est donc naturellement que j’en ai entendu parler au travers de divers rencontres. C'était pour moi une chance à saisir.

Quelle opportunité représente le LABO pour vous ?

Les interactions et les dynamiques existant dans la vie collective d'un lieu de création et l'inspiration qui en découle. Un lieu destiné a explorer.

A gauche, c'est la photo de Lutanda. On y voit le haut de son corps et son visage. C'est une femme brune. Ces cheveux sont plutôt longs. A droite, c'est l'illustration en noir et blanc sur fond rayé jaune et blanc correspondant à la photo.

Pouvez vous nous raconter comment se déroule votre processus de création ?

Je me laisse surprendre par les vibrations et l'emprunte d'un instant, d'un reflet, d'une idée, d'une révolte, qui laisse des marques, des traces en moi.

Elles prennent vie au travers de gribouillages, de phrases, de traits, de textes, de recherches sur des carnets, des feuilles qui s'envolent, ...

Ainsi naissent des concepts, des impressions, des obsessions, des traces que je dénoue, projette, amplifie dans la couleurs, la matière saturée ou au contraire condense dans peu de geste.

Quels sont vos 3 incontournables dans votre atelier pour bien vous y sentir?

C'est le parfait équilibre entre le silence total, une bonne playlist et tailler une bavette avec un voisin d'atelier.

Ma théière

Mes vêtements couverts de peinture

Publié le 15 Février 2024 par
Tête de 3/4
Illustration de profil de moi, j'ai des cheveux longs et des piercings au nez

Tu vas kiffer aussi

Il s'agit de quatre membres d'un groupe de musique sur une scène pleine d'instruments de musique.

Whoman, le groupe de musique à connaître absolument !

On y voit un visage, celui de Félix, un artiste. C'est une illustration en noir et blanc sur fond rayé jaune et blanc.

Félix, un super artiste du Labo Astrid !

illustration d'une main qui écrit  " interview"  à la plume , autour sont dessinés des décorations type enluminure

Un aperçu dans la société archéologique de Namur !

illustration d'une main qui ecrit les lettres "a b c d " à la plume, avec des décorations style enluminure autour

Retour dans le temps à la Société Archéologique de Namur

C'est une illustration signée Louie Dole en noir et blanc sur fond blanc et jaune qui représente Carine en train de sourire; Elle regarde droit face à l'objectif. Elle a des cheveux blonds et des yeux clairs.

Carine, une artiste peintre du Labo Astrid !

C'est une illustration en noir et blanc sur fond rayé jaune et blanc de Catherine. Elle porte un t-shirt rayé et manipule une plante. Elle a le regard porté vers la gauche et elle porte des lunettes. Elle a des cheveux courts foncés.

Jamu, une artiste fantastique du Labo !

C'est le visage de Mei illustré en noir et blanc sur un fond jaune et blanc. Elle pose sa tête contre sas main et regarde légèrement vers sa gauche. Elle a une expression sérieuse et quelques taches de rousseur. ses cheveux tombent, ils sont lachés.

Mei, la tatoueuse du Labo Astrid nous parle de son projet !

C'est le visage de Marie-Aude illustré en noir et blanc sur un fond jaune et blanc. Elle regarde droit devant elle et se bouche la bouche avec son index. Elle a les cheveux attachés derrière elle.

Marie-Aude, une artiste pluridisciplinaire du Labo Astrid !

Les 4 membres du groupe "Glauque" sont illustrés en noir et blanc sur un décor ligné jaune et blanc. Deux d'entre eux sont assis sur un canapé tandis que l'un est par terre. Le quatrième est assis sur le dossier du canapé.

Glauque, un groupe de musique à découvrir !

C'est une illustration en noir et blanc de Stan

Stan, un super occupant du Labo Astrid !

Illustration de mains qui dessinent des traits qui se transforment en partitions de musique. Le bâtiment du Delta est aussi représenté entre ces lignes. Il est écrit "Spotlight" au centre.

Spotlight : l'expo qui illumine le Delta !

Logo du The Extraordinary Film Festival

TEFF | Lettre d'amour à un festival d'utilité publique

DPleyel

Croqués par DAVELY | Le Duo Pleyel au Grand Manège