Une soirée au rythme des îles

Du 8 au 11 février, le delta nous a proposé un voyage auditif des plus métissés avec le Confluent Jazz Festival. Lors de ces 4 jours, plusieurs groupes sont montés sur scène pour nous transporter à travers le monde entier et plus particulièrement dans les îles. 

Après une pause assez rude, le Delta a su repartir sur de bonnes basses en nous offrant des spectacles dépaysants et éclectiques, comme il le fait depuis 2016. Cuba, Guadeloupe, les îles Maurice et j’en passe, c’était la destination de ce vendredi 10 février avec le groupe de Ruben Hernandez Sextet et celui de Sonny Troupé Quartet Add 2. 

La lumière a su vêtir la scène de son plus beau costume pour ce grand événement et a même dansé avec les musiciens. 

Des changements de rythme, d’instruments ainsi que de l’improvisation étaient présents pour ravir les amateurs de Jazz. Les musiciens ont reçu des tonnerres d’applaudissements grandement mérités.

Une première en Belgique

C’était la toute première fois que notre pays recevait la visite du compositeur et trompettiste cubain, Ruben Hernandez qui était accompagné de 5 autres musiciens de hauts niveaux : Camilio Villa Robles bassiste colombien, Norman Peplow pianiste et claviériste allemand, Leonid Munoz Hernadez percussionniste cubain tout comme Damian Alvarez Castro batteur et Ruben Valle le saxophoniste. Chacun des membres a, bien évidemment, eu droit à son moment de gloire avec des solos.

Pendant une heure, le public des plus varié a pu profiter des différentes ambiances et émotions transmises avec brio par les artistes. L’envie de se lever et de danser s’est même fait ressentir. Le groupe a joué plusieurs de leurs morceaux ainsi que quelques reprises remixées à leur sauce. 

De nombreux échanges de regards, des sourires et quelques petits pas de danse, il était évident que le band s’amusait sur scène et qu’ils aiment tous vraiment ce qu’ils font. Ce qui était également le cas du groupe qui les a suivis.

Du soleil en pleine nuit

Sonny Troupé Quartet Add 2 était le deuxième et dernier groupe de la soirée à performer. La tête d’affiche de la soirée, Sony Troupé était à la batterie et accompagné par 5 autres personnes : Andy Berald à la percussions, Mike Armoogum bassiste, Xavier Belin pianiste, Raphaël Philibert saxophoniste alto et Thomas Koenig saxophoniste ténor.

La prouesse de ce groupe des îles s’est terminée vers 23h15 et pendant ces deux heures, jamais le groupe n’a perdu son sourire rayonnant.

Le band a chanté et même interagit avec le public à plusieurs reprises pour leur faire pousser la chansonnette, avec humour, en créole. On a même eu droit à une totale improvisation du bassiste et un duo entre Sonny Troupé et Andy Berald à la percussion, nous offrant une prestation parfaitement synchronisée presque digne d’une chorégraphie de danse.

Cette soirée était à couper le souffle et a permis une véritable découverte du Gwo Ka, un genre musical relié au folklore guadeloupéen. Chaque performance était un perpétuel renouveau et véhiculait beaucoup d’émotions positives différentes. C’était un show très diversifié, accessible et qui permet de clôturer la journée dans la joie et la bonne humeur.

 

Sonny Troupé - YouTube

Sonny Troupé (sonnytroupe.com)

Publié le 2 Mars 2023 par
Nikita VW

Tu vas kiffer aussi

il s'agit d'une illustration en noir et blanc représentant le visage d'une femme, Lutanda. Elle est sur un fond rayé jaune et blanc.

Lutanda, une artiste du Labo Astrid

On y voit un visage, celui de Félix, un artiste. C'est une illustration en noir et blanc sur fond rayé jaune et blanc.

Félix, un super artiste du Labo Astrid !

illustration d'une main qui ecrit les lettres "a b c d " à la plume, avec des décorations style enluminure autour

Retour dans le temps à la Société Archéologique de Namur

C'est une illustration signée Louie Dole en noir et blanc sur fond blanc et jaune qui représente Carine en train de sourire; Elle regarde droit face à l'objectif. Elle a des cheveux blonds et des yeux clairs.

Carine, une artiste peintre du Labo Astrid !

C'est une illustration en noir et blanc sur fond rayé jaune et blanc de Catherine. Elle porte un t-shirt rayé et manipule une plante. Elle a le regard porté vers la gauche et elle porte des lunettes. Elle a des cheveux courts foncés.

Jamu, une artiste fantastique du Labo !

C'est le visage de Mei illustré en noir et blanc sur un fond jaune et blanc. Elle pose sa tête contre sas main et regarde légèrement vers sa gauche. Elle a une expression sérieuse et quelques taches de rousseur. ses cheveux tombent, ils sont lachés.

Mei, la tatoueuse du Labo Astrid nous parle de son projet !

C'est le visage de Marie-Aude illustré en noir et blanc sur un fond jaune et blanc. Elle regarde droit devant elle et se bouche la bouche avec son index. Elle a les cheveux attachés derrière elle.

Marie-Aude, une artiste pluridisciplinaire du Labo Astrid !

Les 4 membres du groupe "Glauque" sont illustrés en noir et blanc sur un décor ligné jaune et blanc. Deux d'entre eux sont assis sur un canapé tandis que l'un est par terre. Le quatrième est assis sur le dossier du canapé.

Glauque, un groupe de musique à découvrir !

C'est une illustration en noir et blanc de Stan

Stan, un super occupant du Labo Astrid !

Illustration de mains qui dessinent des traits qui se transforment en partitions de musique. Le bâtiment du Delta est aussi représenté entre ces lignes. Il est écrit "Spotlight" au centre.

Spotlight : l'expo qui illumine le Delta !

Logo du The Extraordinary Film Festival

TEFF | Lettre d'amour à un festival d'utilité publique

DPleyel

Croqués par DAVELY | Le Duo Pleyel au Grand Manège